PHYSALIS 

Bonjour, c'est moi, Physalis! Comment, vous ne me connaissez pas? Ah! Pardonnez-moi, je me présente sous mon nom de famille. Préférez-vous que je vous dise: Je suis cerise de terre ou bien groseille du Cap, amour en cage, coqueret, lanterne japonaise, mirabelle de Corse? Oh! J'oubliais. On m'appelle aussi baie des Incas.
Sainte Hildegarde me préc...

Bonjour, c'est moi, Physalis! Comment, vous ne me connaissez pas? Ah! Pardonnez-moi, je me présente sous mon nom de famille. Préférez-vous que je vous dise: Je suis cerise de terre ou bien groseille du Cap, amour en cage, coqueret, lanterne japonaise, mirabelle de Corse? Oh! J'oubliais. On m'appelle aussi baie des Incas.
Sainte Hildegarde me préconise pour les troubles oculaires et les maux d'oreilles. Au Québec, je lutte contre les fièvres et la jaunisse. La tradition anglaise affirme que, pris en cure, je suis capable de remplacer une cure thermale. La médecine populaire me reconnaît des vertus pour traiter l'asthme, l'hépatite, la malaria, les rhumatismes...
Bref, je regorge de richesses et mes bienfaits sont très appréciés dans le milieu de la phytothérapie.

Ces vertus que l'on attribue à chacun de ces fruits sont reconnues depuis des générations mais ne sauraient se substituer à un traitement prescrit par un professionnel de la santé.

Détails
Résultats 1 - 1 sur 1.
Résultats 1 - 1 sur 1.